Accueil

Études et Cours

Étude AstroSanté

Étude astrologique personnalisée



Guide de Thérapie Olfactive

Guide personnalisé

Astro Amérindienne

Interprétation de la Roue de Médecine

Cours AstroSanté

Inscription

Publications AstroSante.com

 

D'ou vient l'Astrologie Médicale

 

Cette introduction est destinée à ceux qui, avant de croire veulent comprendre; elle est par moments un peu abstraite et, malgré nos efforts, nécessairement obscure; ceux qui ne veulent que des résultats pratiques peuvent la négliger.

 

Avis aux septiques:

Ne pas confondre les «horoscopes» et «l'Astrologie» sérieuse.

En général, les gens qui ne croient pas aux possibilités de l'Astrologie Médicale ne connaissent que ces «horoscopes» fantaisistes qu'on retrouve dans les quotidiens. Ils ont raison de croire que ces «prévisions» fantaisistes ne correspondent pas à la réalité ! Ces «horoscopes» sont des prévisions qui se basent sur les positions actuelles des Planètes et ne tiennent pas compte de l'individu, encore moins de la position de son Ascendant, ni de la position précise de son Soleil natal, ni des positions des Planètes à sa naissance, etc. c'est incompletet.

Croire aux horoscopes est comme vouloir voyager avec une voiture sans son moteur. Des éléments manquent pour un prtrait complet. Ces «horoscopes» doivent plutôt servir de «guide général» à un ensemble de personnes nées sous un même signe à des moments différents ou être utilisées pour s'accrocher un sourire avant de commencer sa journée de travail.

Malheureusement, il y en aura toujours qui se borneront à leurs idées sans même écouter les preuves qu'on leur présente. Malheureusement, il y en aura toujours qui croiront que les astrologues sont tous des charlatans. Malheureusement, il y en aura toujours qui se borneront aux «prévisions irréalistes des horoscopes» pour prouver leur dires et ne croiront pas aux possibilités de l'Astrologie Médicale.

Il est toujours plus facile de déterminer les influences planétaires qui ont pu provoquer un mal car nous savons qu'un mal correspond à des aspects planétaires bien précis.


>>>> Consultez la page Questions pour plus de 500 courtes exemples d'études ...

 

Un septique borné qui ne veut même pas écouter ce qu'on a à lui dire est comparable à une personne qui fait de la généalogie, qui n'étudie que la ligné mâle de ses ancêtres, et qui ose dire qu'il connaît toute sa lignée ancestrale.

Si quelqu'un est septique, pourquoi visite-t-il des sites d'astrologie ?

 

 

Le document ancien «DE SIDERUM IN CORBORE HUMANO INFLUXU MEDICO» paru en 1501 et imprimé à nouveau en 1904 au Imprimeries Laroche

Ce document est l'un des plus anciens documents ayant été conservé fiasant un lien entre les astres et la medecine du corps humain.

 

 

Le document «Preuves et bases de l'astrologie scientifique- Méthode, application, conséquences psychologiques» 1908 - Bibliothèque Chacornac, Paris.

Ce document explique très clairement les influences de l'astrologie.

 

 

Contrairement à ce que disait Rome, il fallait bien s'appercevoir que la terre était ronde

En 1507 l'ouvrage titré «Cosmographie Introductio cum quibusdam geometrie ac astronomie principijs ad eam rem necessarijs» comprend deux parties, soit un traité de cosmographie ainsi que les récits de voyages du navigateur italien Amerigo Vespucci.

 

 

L'astrologie a toujours eu des adeptes

Augustin D'Hippone (354-430 ap. JC), connu sous le nom de Saint Augustin, avouait qu'il pouvait exister des vérités: L'astrologie est vaine, et ses prédictions lorsqu'elles se révèlent exactes, son l'oeuvre du démon».

Saint Augustin entouré d'Épicure, Zénon, Varron et Antiochus. Miniature extraite de la Cité de Dieu, qu'il écrivit de 413 à 427. (Bibliothèque Nationale de France)

 

 

Saint Thomas D'Aquin (1225 - 1274) déclarait que : «Les étoiles gouvernent les désirs et les appétits du corps et conditionnent presque toutes les actions des hommes, puisque peu sont capables d'y résister».

 

Pythagore

Les pythagoriciens avaient le pentacle pour symbole sacré d'Hygie, déesse de la guérison, fille d'Asclépios (dieu de la médecine) et d'Épione (déesse de la santé, la propreté et de l'hygiène).

Pythagore (590 - 570 av JC) et ses disciples inscrivaient l'homme dans un pentagramme, tête en haut. Cinq était le nombre de l'Homme, représentant les cinq divisions du corps et de l'âme. Ainsi, les cinq points du pentagramme représentent chacun l'un des cinq éléments qui composent l'Homme : le feu, l'eau, l'air, la terre, et la psyché. Mais également les cinq éléments du corps humain : l'Énergie, les fluides, le souffle, la matière et l'esprit, ou les cinq états de la matière : liquide, gaz, solide, plasma et Éther.

(Leonardo Da Vinci - Plume et encre noire, 77x53cm, Galleria dell' Accademia, Venise, 1492)

Leonardo da Vinci (1452 - 1519) s'inspira du pentacle d'Hygie pour les «Proportions du corps humain», dit «L'Homme de Vituve».

 

En 1581...

 

« Aphorismes d'Astrologie » (publié en 1657) tient compte de «...l'harmonie des Planètes avec les parties que compose l'homme...»

 

 

L'astrologie a toujours eu des ennemis

Crivelli (Dictionnaire du droit) : On nomme devins ceux qui, abusant de l'ignorance et de la crédulité du peuple, font métier de prédire les choses à venir, de pronostiquer et d'interpréter les songes. C'est un genre d'escroquerie que la loi punit.

Signe Histoire Dictionnaire civil et canonique (Paris 1687) : Les devins sont bannis du Royaume, non pas à cause de leurs prédictions bonnes ou mauvaises, mais parce que, sous les apparences d’une science, ils abusent de la facilité des personnes simples.

Signe Droit comparé Code pénal du Luxembourg. Art. 563 - Seront punis d'une amende de 25 € à 250 € : 1° Les gens qui font métier de deviner et de pronostiquer ou d'expliquer les songes. Seront saisis et confisqués les instruments, ustensiles et costumes servant et destinés à l'exercice du métier de devin, pronostiqueur ou interprète des songes.

Signe Doctrine Constant ( Manuel de droit pénal belge) : L’exploitation de l’art prétendu de prédire l’avenir est en réalité une escroquerie « au petit pied ».

Signe Jurisprudence Paris 24 novembre 1987 (D. 1988 IR 3) : L’activité exercée par des voyants sous l’étiquette trompeuse de parapsychologie, à supposer qu’elle ne réunisse pas tous les éléments constitutifs du délit d’escroquerie, constitue à tout le moins la pratique du métier de deviner et de pronostiquer que l’art. R 34 C.pén. sanctionne d’une peine contraventionnelle.

Il est illégal de prétendre pratiquer la sorcellerie ou de prédire l’avenir (S.R., ch. C-34, art. 323.) www.canlii.org/ca/loi/c-46/art365.html


De la vraie et faulse astrologie contre les abuseurs de nostre siècle - Porthaise, Jean (1520?-1602?). Éditeur: impr. de F. Le Paige (Poictiers) - 1579:



Le code civil de Belgique condamnait sa pratique en 1868:

 

Origine de l'Astrologie Médicale

Disons d'abord que l'Astrologie et l'astronomie ne faisaient qu'un à une certaine époque. D'ailleurs le terme latin est «astrologia». Puis, Astrologie et astronomie ont été progressivement séparés.

L'Astrologie Médicale n'a rien de nouveau. Elle existait déjà à l'époque d'Hippocrate, le Père de la médecine moderne. On la nommait aussi l'Astro-mathematiques. Elle existait même avant lui.

Toute la tradition d'astrologique médicale ancienne est bâtie sur l’existence de douze constellations, chacune divisée en trois parties, chacune désignée par l'Étoile la plus brillante. De cette base proviennent les 36 Décans de la roue zodiacale, c'est à dire les 36 divisions de 10 degrés dont elle est composée. On divisait alors le corps humain en 36 parties attribuées à 36 puissances célestes. On divisa ensuite la roue zodiacale en 60 Termes aussi attribuées à ces mêmes puissances célestes, chacun des signes astrologiques étant composé de cinq Termes inégaux.

Selon le dictionnaire Larousse:
Hippocrate, médecin grec, né dans l'Île de Cos (v. 460 - v 377 av. J.C.). Son système repose sur l'altération des humeurs. Son éthique est à l'origine du serment que prêtent les médecins (Serment d'Hippocrate).

« Que ton aliment soit ton remède et ton remède ton aliment » (Hippocrate)
« Nul peut être médecin s'il n'est d'abord astrologue » ( Hippocrate)

 

Copernic, à l'âge de dix-sept ans, fut envoyé à Cracovie pour y étudier la médecine ; mais, loin d'en faire son occupation exclusive et unique, il suivit avec succès tous les cours de l'Université. Celui du professeur d'astronomie, Albert Brudvinski, intéressa particulièrement sa curiosité.

Au cours de la dernière partie de la période médiévale, l'astronomie était traitée comme la fondation sur laquelle l'astrologie pourrait fonctionner. Depuis le 18ème siècle, ils en sont venus à être considérés comme des disciplines complètement différentes.

Michel de Nostredame, dit Nostradamus (1503 - 1566), avait étudié l'astrologie. Il était alors plus connu comme voyant et astrologue que comme médecin. Il passa son doctorat de médecine а Montpellier et exerça а Agen puis а Salon où il mourut.

Philippus Theophrastus Aureolus Bombastus von Hohenheim, surnommé Paracelse (1493 - 1541), le père de la phamarcologie et de la toxicologiemmoderne, pensait qu'un bon médecin devait être un bon astronome. Il préconisait l'examen au lit du malade et disait: «Mes livres ne sont pas écrits comme ceux des autres médecins qui se sont bornés à copier Hippocrate et Galien; je les ai composés en me fondant sur l'expérience qui est la plus grande maоtresse de toutes choses (...) La pratique ne devrait pas se baser sur la théorie spéculative; la théorie doit dériver de la pratique. En fait il faudra plus de deux siècles pour que le langage de ce précurseur de la clinique soit entendue et que naisse la médecine moderne.

Il préconise de prendre en compte la dimension « astrale et sidérale » de l'être humain. Il déclare entre autre que «La Nature est une et son origine est une. Un vaste organisme dans lequel les choses naturelles s'harmonisent et sympathisent réciproquement.»

Philippus Melanchthon (1497 – 1560) affirmait: « Personne ne sera assez superstitieux pour nier l'utilisation de l'observation des astres pour la médecine ».

Dans son Herbier, publié en 1578, Leonard Thurneysser (1531 – 1595) décrivait les correspondances entre les 7 Planètes et les différentes parties des plantes: rhizome, feuilles, fruits.

 

Les Mages...

Les Mages étudiaient aussi l'Astrologie. Ces chaldéens étaient des astrologues, des prêtres. C'est à partir de temples d'observation, trois ziggourats servant à la fois de sanctuaires et d'observatoires, qu'ils étudiaient les mouvements des Planètes. Les ziggourats étaient des temples formé d’étages en retrait l’un sur l’autre et surmonté d’un sanctuaire d’où l’on observait les astres.

Définition du Larousse:
Mage: n. m. (lat.magus; mot gr.) Membre de la caste sacerdotale et savante de l'Iran ancien. Celui qui est versé dans les sciences occultes, la magie.

 

Extrait de «La médecine astrologique» selon L'Astrologie grecque
(Document disponible en format pdf - Lisez plus bas sur cette page)

 

Le but de l'Astrologie Médicale moderne

Le but de l’Astrologie Médicale est d’identifier astrologiquement les problèmes possibles et de suggérer des moyens pour éviter ou amoindrir les maux en proposant des «boucliers» protecteurs pour éviter les influences planétaires négatives. La recette est fort simple, il s'agit simplement de mettre de son côté la ou les Planètes qui nous affligent en utilisant les plantes, herbes, aromates, etc. qui sont associés à celles-ci. Cette méthode s’applique aussi bien pour éviter le mal une fois les tendances astrales connues ou pour tenter de le diminuer ou l’enrayer une fois le mal installé, comme on le ferait en utilisant les connaissances de la naturopathie, l'homéopathie ou l'herboristerie.  L'Astrologie Médicale propose l'huile d'olive pour les troubles d'artères depuis Hypocrate (v. 460 - v 377 av. J.C.).  La médecine moderne vient à peine de découvrir que cette huile puisse augmenter le bon cholestérol.  Les médecins de l'époque de Hypocrate étudiaient aussi bien l'astrologie que la médecine.

N'oublions pas qu'il n'y a que 9 Planètes (luminaires inclus) et douze signes. Un thème astro-médical peut identifier une série de possibilités astrales. Chaque Planète a ses associations et chaque signe aussi.  Dans le cas de la peau par exemple, on parlera de troubles pouvant être eczéma, psoriasis, etc. On ne mettra pas le doigt directement sur le psoriasis par exemple mais plutôt sur plus d'une possibilités qui quand même touchent la peau.

L'Astrologie Médicale n'est cependant pas d'une précision parfaite. Il est plus facile d'identifier avec précision les aspects planétaires qui influencent la maladie plutôt que l'inverse. En effet, il est toujours plus facile de déterminer les influences planétaires qui ont pu provoquer un mal car nous savons qu'un mal correspond à des aspects planétaires bien précis, cependant, l'Astrologie Médicale n'a pas encore déterminé avec précision les influences planétaires pouvant influencer le cancer. L'Astrologie Médicale n'en est pas si loin puisqu'elle arrive à déterminer les prédispositions en ce qui concerne des fragilités d'organes ou de certaines régions du corps.

Ceci dit, un fois que l'individu souffre d'un mal, le ou les aspects correspondants sont facilement identifiables puisque chaque Planète a ses associations et chaque signe aussi.

>>>> Consultez la page Questions pour plus de 500 courtes exemples d'études ...


Les possibilités de l'Astrologie Médicale
En Astrologie Médicale l'astrologue n'est pas habilité à faire des diagnostics médicales, mais peut prévoir des atmosphères, des prédispositions influencées par les astres en aspects aux Planètes natales de l'individu. Connaissants les prédisposition indiquées dans son thème l'individu agit préventivement.

L'Astrologie Médicale utilise des repères. Ces repère clés pourraient être comparables aux mathématiques puisque la base de l'Astrologie est d'abord et avant tout basées sur des positions planétaires, les éphémérides servant de base de calculs pour connaître les positions exactes des Planètes afin de les comparer aux Ciel natal de chacun.


Le thème natal est débordant de renseignements

Nous tenons compte des prédispositions inscrites dans le Ciel natal. Chaque signe a ses associations et chacune des Planètes aussi. Le Bélier concerne la tête. Le Taurteau le cou, etc. La Lune nous renseigne sur les humeurs du corps. Mars concerne les piqûres , brulures, coupures, etc.


La maladie

Les transits ont leurs influences négatives mais des repères permettent de «mettre les Planètes de notre côté» et de diminuer par le fait même les influences négatives de celles-ci.

Nous tenons compte des prédispositions inscrites dans le Ciel natal que nous comparons aux influences des transits qui eux nous renseignent sur les manifestations. Et l'on peut ainsi continuer pour toutes les parties du corps et tous les problèmes médicaux.


Le tout premier repères concerne l'organe affecté en tenant compte de son rôle ou de sa fonction. Chacun des signes et chacune des Planètes ayant ses propres associations.


Le second repère tient compte de la manifestation. Voici quelques exemples:

S'agit-il d'une inflammation, d'une réaction qui s'établit à la suite d'une agression traumatique, chimique ou microbienne ? Dans ce cas nous étudions les influences de Mars et du Soleil.

S'agit-il d'une rupture, d'une déchirure d'un organe qui ne s'est pas produite par un instrument ? Dans ce casnous étudions les influences de Mars et Uranus.

S'agit-il d'une congestion, d'une accumulation de sang dans les vaisseaux dilatés d'un tissu ou d'un organe ? Dans ce cas nous étudions les influences de Mars.

S'agit-il d'une bilatéralisation d'un processus, c'est à dire des deux cotés du corps ? Dans ce cas nous étudions les influences dans ou des signes doubles.


L'hérédité

Pour interpréter convenablement un thème natal, il importe de toujours recueillir quelques renseignements précis sur l'hérédité, qui modifie certainement, plus ou moins, les influences astrales. On consulte les Maisons liées au père et à la mère pour avoir quelques indications sur l'ascendance, mais il ne faut cependant pas s'attendre de ce côté à des déductions très précises.



Le cancer, la médecine moderne et l'Astrologie Médicale

La médecine moderne ne fait pas de "prédictions" en ce qui concerne le cancer. L'amélioration du profilage génétique et de la communication du risque permet cependant de mieux adapter les prévisions, le dépistage et le traitement du cancer en fonction des besoins.

De même, l'Astrologie Médicale ne fait pas de "prédictions", elle fait des "prévisions" basées sur des prédispositions indiquées par les astres.

Je ne laisse personne croire que l'Astrologie Médicale peut "prédire le cancer" Je donne d'ailleurs mon opinion à mainte reprises sur mon site internet dans la section «Réponses aux questions»,

ICI aux questions numéro 289, 281 et 252

ICI aux questions numéro 226 et 202

ICI aux questions numéro 166 et 154

ICI à la question numéro 128

Non seulement j'en parle sur mon site, je le fais aussi dans ma chronique chez «Magazine Aubry et Cie». Vous pouvez consulter mes chroniques en cliquant sur le lien approprié au bas de la liste de liens sur cette page. Vous trouverez dans la liste des sujets abordés dans cette chronique dont celle portant sur le cancer.



Le mieux-être

Le Ciel natal de l'individu est comme le «blue print» utilisé par les architectes, il décrit ce qu'est l'individu, ses forces et ses faiblesses. Les transits planétaires viennent par la suite influencer ces prédispositions.

En Astrologie Médicale nous recommandons une stratégie globale visant le mieux-être. Les forces de l'univers, les astres et à la nature sont des auxiliaires précieux pouvant aider l’individu à vivre en harmonie avec la nature. L’alimentation doit être adaptée aux besoins de chaque personne et aux spécificités de son métabolisme, d’où une alimentation correspondant à son signe solaire et à son signe Ascendant et aux Planètes affligées. Le principe de l’astro-chrono-alimentation est fort simple, l’essentiel étant de régler son alimentation sur l’horaires astrologique des cellules.



L'Astrologie Médicale et la conception

Il existe bel et bien une association d'éléments astraux conjugués à la période d'ovulation. Cette étude astrologique est une étude des aspects planétaires s'étalant sur plusieurs mois. Elle informe des tendances pathologiques astrales et indique quand peuvent être la ou les périodes astrologiques la plus propices parmi les quelques unes qu'offre la nature.

Votre système reproductif doit bien fonctionner (selon votre spécialiste de la santé) et les périodes d’ovulation doivent être généralement fixes. Si c'est le cas mais que vous éprouvez des difficultés, l'Astrologie Médicale est un outil qui pourrait vous aider. (Voir la section « Moments favorables à la conception>.



L'Astrologie Médicale et la nutrition

L’alimentation doit être adaptée aux besoins de chaque personne et aux spécificités de son métabolisme, d’où une alimentation correspondant au signe solaire et au signe Ascendant ainsi qu'aux Planètes affligées.

Ce mode alimentaire peut contribuer à conserver un poids idéal ou suffire à effacer des kilos en trop en quelques temps. Ces résultats ne pourraient cependant pas être instantanés. (Voir la section )

Le pouvoir vivifiant de l'alimentation pratiquée depuis l'aube des temps. L'alimentation est la plus simple, la plus naturelle des médecines. La nature regorge de sérieux moyens thérapeutiques que l'humain a malheureusement tendance à négliger au profit des élaborations synthétiques de ses chimistes.

Il existe des remèdes mis par la nature à notre disposition dont l'efficacité est connue depuis très longtemps. La phytothérapie est pratiquée depuis l'aube des temps et se pratique couramment de nos jours. Cette médecine est connue par tous les peuples proches de la nature. Elle est la médecine naturelle par excellence, puisque même les animaux la connaissent instinctivement. Déjà connue des astrologues Anciens, elle est une thérapeutique extrêmement efficace permettant d'améliorer la santé générale de l'organisme. Combinées au magnétisme terrestre et planétaire, elle peut contribuer à améliorer la santé de l'individu en lui fournissant ce dont il a besoin pour se défendre contre toutes sortes d'agressions, internes et externes.

C'est sur la loi des correspondances extrêmement poussée telle qu'on l'utilise en Astrologie Médicale, qu'est fondé la "thérapie astrale". Chacun des signes du zodiaque et chacune des Planètes correspond à des parties du corps humain, des tendances à certaines maladies ou troubles de fonctionnement. Cette correspondance se base sur les calculs des aspects défavorables, des tempéraments, des actions particulières dans le domaine des fonctions physiologiques. Les aspects contribueront à identifier aussi bien les points faibles de la constitution que ses points forts.

L'alimentation doit être adaptée aux besoins de chaque individu et aux spécificités de leur métabolisme, d'où une alimentation correspondant au signe solaire, au signe Ascendant et aux Planètes affligées.

Depuis l'aube des temps les astrologues Anciens ont associé la Lune au système digestif et à certaines plantes dont le houblon, centaurée, absinthe, chicorée sauvage, verveine officinale, pissenlit, etc. Étrangement, la science moderne enseigne que ces plantes toniques et fortifiantes stimulent l'appétit, favorisent la digestion et constituent un tonifiant naturel.

Jupiter a toujours été associé au pancréas. Or nous savons que le pancréas sécrète des sucs contenant des ferments très utiles, dont la stéapsine servant à la digestion des graisses, la trypsine servant à la digestion des protides et l'amylase aidant la digestion de l'amidon. Nous savons aussi que le pancréas sécrète l'insuline. Le cholestérol est à la fois issu des aliments et fabriqué directement par le foie, les intestins et les glandes corticosurrénales. On distingue les LDL (lipoprotéine de basse densité) et les HDL (bon cholestérol). L'huile d'olive a toujours été associée à Jupiter or, la science moderne nous enseigne que l'huile d'olive augmente la production du HDL (bon cholestérol).

Les Anciens ne connaissaient peut-être pas le cholestérol tel qu'il l'est aujourd'hui, mais ils connaissaient les troubles reliés à celui-ci. Ils connaissaient les influences de Jupiter en ce qui concerne le diabète. Le Ciel natal d'un individu indiquera des tendances à l'hypercholestérolémie par les aspects Soleil-Jupiter, Lune-Jupiter, etc. Les montées du taux d'insuline dans le sang due à une alimentation trop riche en sucres dit rapides, mais aussi le cholestérol sera indiqué par l'aspect Vénus-Jupiter.

La science moderne découvre à présent ce que l'Astrologie Médicale enseigne depuis des centaines d'années, c'est-à-dire que l'alimentation est la plus simple, la plus naturelle des médecines. Et ce n'est que maintenant que certains spécialistes de la santé réalisent qu'on a peut-être abusé des antibiotiques. Verra-t-on le jour où la médecine se pratiquera à nouveau en parallèle avec l'Astrologie Médicale?…Ces deux sciences l'étaient pourtant il y a quelques centaines d'années.



L'Astro-psychologie

Le Ciel natal peut indiquer des prédispositions au stress, au découragement, à la dépression, etc., qu'ils soit passagers ou de longue durée. À ces prédispositions peuvent s'ajouter des influences planétaires. Il y a entre autre cette gigantesque influence de la Lune. Le corps humain est composé de 80% d'eau, comment pourrait-elle ne pas nous influencer comme elle le fait sur les océans? Scientifiquement, il a depuis longtemps été prouvé que c'est sur l'antérocortex du cerveau qu'agit la Lune. Les mauvaises humeurs, les déprimes, etc. sont plus marquées lors des phases lunaires. Mercure, Vénus, Mars et Neptune ont aussi des influences très marquées sur le corps humain surtout lors de dissonances.

Qui peu mieux que soi-même observer cette influence luni-solaire sur soi?

L'Astrologie Médicale peut vous seconder dans l'atteinte de vos objectifs. Voyez la section < Astro-psychologie > pour un changement enrichissant.



Quelques associations planétaires
Les Signes et les parties du corps qu'ils gouvernent

Le Bélier:la tête et ses organes, etc.
Le Taureau:le cou et la gorge, etc.
Les Gémeaux:les épaules, les bras et les poumons, etc.

Le Cancer:Le système digestif et la poitrine, etc.
Le Lion:le coeur et la colonne vertébrale, etc.
La Vierge:le ventre, les intestins, etc.

La Balance: le bas du dos, les reins et la vessie, etc.
Le Scorpion:les organes génitaux et le rectum, etc.
Le Sagittaire: les hanches et les cuisses, etc.

Le Capricorne: les genoux et les jambes, etc.
Le Verseau:les chevilles, etc.
Les Poissons: les pieds, etc.

Ce n'est qu'un aperçu d'une très longue liste d'associations..

N.B.: l'Astrologie Médicale ne peut pas encore déterminé avec précision les organes qui pourraient être influencé par le cancer.

Il est toujours plus facile de déterminer les influences planétaires qui ont pu provoquer un mal car nous savons qu'un mal correspond à des aspects planétaires bien précis.

>>>> Consultez la page Questions pour de multiples exemples ...


CERTAINS ASTROLOGUES ONT MÊME PRÉDIT LA MORT

Un astrologue de Turin, dit la Palatine, avait tiré l'horoscope de de la Duchesse de Bourgogne, où elle trouvait tout ce qu'il devait lui advenir, et qu'elle mourrait à 27 ans. Elle en parlait fréquemment, et un jour elle dit à son mari : «Voici le temps qui approche où je dois mourir; vous ne pouvez pas rester sans femme à cause de votre rang et de votre dévotion; dites-moi, je vous prie qui épouserez-vous? Il répondit: «J'espère que Dieu ne me punira jamais assez pour vous voir mourir; mais si ce malheur devait m'arriver, je ne me remarierais jamais, car, dans huit jours, je vous suivrais au tombeau.» Et, en effet, le septième jour après la mort de la dauphine, il trépassa aussi.

(Tiré de : La société française du XVI ième au XX ième siècle, Victor Du Bled, Éditions Perrin et cie, Paris)

 

À méditer

«Un astrologue ne saurait se tromper toujours» (Voltaire)
«Nous ne nions pas l'existence du danger; mais il n'est pas aussi grandqu'il peut tout d'abord le paraître, et il est possible de le conjurer» (Luc Orion - 1906)
«Heureux l'être qui sait lire les signes du Temps. Celui-là peut éviter beaucoup d'infortune ou, du moins, se préparer à en amortir le choc» (Hermès Trismégiste)
Les gens en bonne santé n'ont pas besoin de soins, mais seulement ceux qui sont malade / [Mimajuinu'g ta'n tajigo'ltijig mo menuege'tigul mal'pale'wilitl, gatu pas'g wegla ta'n gesnugu'tijig] (Sa'n Claude Béliveau)