Accueil / Ga'qan
 /  L'auteur / Etlogteg
  /  Lexique Mi'kmaw / Mi'kma'wisimk
  /  Prénoms amérindiens / L'nu milui'tatl
  /  Le mot désignant la femme en 140 langues amérindiennes / E'pit tan 140 L'nu'esit
  /  Les Indiens d'Amérique avant l'arrivée des Européens / Inuwi't'g A'tugwaqann
  / Lois sur les Indiens / Ganata tplutaqann
  /  La médecine des Amérindiens / Nepiteget
  / Astrologie amérindienne (Roue de Médecine) / Milgwija'sit
  /  Les Amérindiens acteurs / Ta'n puskelukwet
  /  Toponymie du Canada / Kanata telui'tg'
  /  Recettes amérindiennes / L'nu etlogteg
Nouveau >  /  Héritage génétique autochtone / L'nu ta'n telwo'gmawtultimg
  /  Indiens non inscrits et Métis / Mnaq L'nu aq Aqadagutk
  /  Vos commentaires / Gegina'matimgewei egitmu's'p


Mes services / Elugowul

- Généalogie autochtone / Wetagutijig
- Signification de votre prénom, de votre nom / Piltu'wi'tul wenjui'sitwigtug
- Interprétation de la Roue de Médecine et conseils du Sage  /  Newtiska'q jel si'st tepgunsejig agnutmaqan
- Service de traduction / Nessutmasewul
- Troc / Sa'se'wit


_________________________________________________________________________

Signification de votre prénom, de votre nom / Piltu'wi'tul wenjui'sitwigtug _________________________________________________________________________




Chaque prénom possède une origine, qu'il soit Français, Anglais, etc.
Chaque prénom peut aussi se traduire en langue mi’kmaq, une langue amérindienne parlée au Maine USA, au Québec,
au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, à l'Ile-du-Prince-Edward, à Terre-Neuve.


Voici quelques exemples :

- "Jonathan" est dérivé du prénom hébraïque "Yehonatan" qui signifie "Dieu a donné" ou "cadeau de Dieu".
- "Léa" possède des origines variées. De l'hébreu "lé'ah" veut dire "lionne de la sagesse"; du latin "lea" ce prénom se traduit par lionne. De "l’akkadien" il possède le sens de "vache sauvage".
- Le prénom "Sandra" est un dérivé du prénom grec "Alexandra" composé des racines grecques "alexein" et "andros". Ces deux mots signifient respectivement "protéger" et "homme".
- Le prénom Maxime vient du prénom latin Maximus qui signifie "le plus grand".

Traduction :

- Le prénom Jonathan se traduira en langue mi’kmaq par "Ukkwisit’nkwis".
- Le prénom Léa se traduira en langue mi’kmaq par "Pitalu".
- Le prénom Sandra se traduira en langue mi’kmaq par "Geleiwatlnu".
- Le prénom Maxime se traduira en langue mi’kmaq par "Tjenopitoqsit".


Le prénom Jean en langue mi'kmaq

Le prénom «Jean» devient «Sa'n» en langue Mi'kmaq.
Des équivalents "chrétiens" existent car les missionnaire avaient très tôt pensé à traduire chrétiennement les prénoms ou noms que portaient les Autochtones.

(Jean I, page 269 - Evangile selon Jean - La parole faite chair - Au commencement était la parole , et la parole était Dieu»)





Vous désirez la traduction de votre prénom en une langue mi'kmaq?
Utilisez le site sécurisé PayPal pour commander l'origine et la traduction de votre prénom ou/et nom de famille

Merci de réaliser que cette recherche n'est pas instantannée, elle prend quelques moments de mon temps

Votre contribution = un don selon votre bon coeur

Les recherches seront effectuées une fois votre contribution reçue
-Contribution non remboursable-





Il est possible d'utiliser Interac en utilisant l'adresse de courriel ci-dessus.




Chèque refusé




Nom de famille

Certains diront qu'on ne traduit pas un nom, mais tous les noms ont leurs origines :)
Par exemple les noms de famille Béliveau et Belliveau vient du mot «bailliveau».

Selon le dictionnaire «Les Canadiens-Français -Origine des familles» , page 40, on donne la signification suivante : «Belliveau : De Bellevaux, commune du dép. de la Haute-Savoie, arr. de Thonon. Bailliveau est un rejeton des forêts, et dérive de bacillus, petit bâton ou verge.»

Nous retrouvons la même signification dans le «Dictionnaire universel François et Latin - vulgairement appelé dictionnaire Trévoux», Tome premier, La Compagnie des Librairies Associées, Paris, 1732»
Au mot bailliveau à la page 708 on nous réfère à Baliveau à la page 723 où on donne comme signification : «Baliveau : Terme des Eaux & Forêts. Jeune arbre au dessous de 40 ans , qu'on est obligé de reserver dans les coupes.»




Le nom Béliveau en langue mi'kmaq

En langue Mi'kmaq on pourrait traduire «bailliveau» par «Kumoojeak'» (aussi écrit Kumujeak)
qui signifie «il devient un arbre» (It becomes a tree) ou «arbre grandissant»




Désirez-vous connaître l'origine et l'équivalent de votre nom en langue mi'kmaq?


Je peux le trouver l'origine de votre nom s'il figure parmis les noms des colons de la Nouvelle-France, et j'en connais de nombreux autres.

Je peux aussi vous donner l'équivalent (traduction) de votre nom de famille qui est français ou anglais en langue Mi'kmaq.
Je peux aussi le traduire de l'Algonkin OU Atikamekw OU Innu OU Ci OU Mohawk, mais seulement si vous connaissez sa signification en français ou en anglais.



Certains Autochtones ont pu "adopter" un nom "français" ou "anglais" sans pour autant être Français ou Anglais

CANADA - 1857 - La loi «The Gradual Civilization Acte» exige des Indiens et Métis de sexe masculin âgés de plus de 21 ans qu'ils sachent lire, écrire et parler l'anglais ou le français et les oblige à choisir un nom de famille approuvé par lequel ils serait légalement reconnus.


Les Amérindiens des USA...

USA - 1890 - Le «Indian Naturalization Act» décrété par le Commissioner of Indian Affairs oblige que soit imposé à chaque Indien un prénom anglais chrétien. Interdiction de traduire des noms indiens pour ne pas offenser les non-Indiens. Les surnoms qui servent de nom de famille doivent être en anglais ou traduits en anglais et raccourcie s'ils sont trop long. La lois prévoie que es nouveaux noms devaient être expliqué aux Indiens.





________________________________________________________________________________________________________________________


Le troc peut être une option

 

Je suis preneur pour...

- des copies pdf des livres originaux entiers de généalogie de l'Institut Drouin
- pour des copies pdf des livres originaux entiers des généalogies Jetté
- pour des documents reconnus tels des copies pdf de documents anciens complets ou des copies de livres entiers,
- pour des copies reconnues de recensements complet en format pdf (sauf celui de l'Acadie).

Je n'accepte pas de documents recopiés de votre main ou re-copiés par d'autres.

Étant passionné d'astrologie ancienne je suis aussi preneur pour des copies PDF de livres entiers provenant des originaux des
oeuvres des astrologues ou astronomes Claude Ptolémée de Péluse, Jean Kepler, Morin de Villefranche, Jung,
Paul Choinard, Jean Muller, Henri Gouchon, Hadès, René Bouchet, Georges Antares.

Étant donné que je possède des centaines de documents anciens en format pdf,
je n'accepte que les documents qui peuvent m'être utiles
et utiles à d'autres et seulement le type de documents proposés sur ce site Web.



________________________________________________________________________________________________________________________


5 Décembre 2018 -  Carolyn Bennett, ministre des relation avec la Couronne, Chef national, et Kim Beaudin chef adjointe nationale du Congrès des Peuples Autochtones/Congress of Aboriginal
ont signé «L'Accord politique Canada Congrès des Peuples Autochtones». ayant pour but de d'élaborer une politique conjointe pour améliorer les conditions
socio-politiques des Indiens inscrits et non Inscrits vivant hord réserves. Cet accord politique reconnaît la décision de la Court Suprême dans l'affaire Daniel's.
L'accord est un engagement de la part du gouvernement à l’égard de l’inclusion du Congrès des Peuples Autochtones dans la question touchant les droits,
les intérêts et les besoins des membres de la communauté vivant hors réserve.




________________________________________________________________________________________________________________________





Les patronymes / Miluisultieg

 

Les noms existants en Amérique du Nord au début de la colonie étaient liés aux origines de la population française, anglaise et espagnole, ainsi que par les esclaves noirs de divers pays d'Afrique.  Les immigrants de deusième vague étaient liés aux écossais, irlandais, néerlandais et allemands. Puis des immigrants de d'autres nationnalités sont sont ajoutés à ceux-ci. Chacun a apporté avec lui sa propre langue et donc ses propres noms.  D'ailleurs, l'onomastique est étroitement liée à la linguistique, la plupart des noms ayant une signification précise.

Les gens qui portent votre nom ne sont pas forcément vos cousins. Les mêmes noms sont en effet apparus à la même époque (tout est relatif, bien sûr), dans tous les coins de l'Europe occidentale ou presque, et les dizaines de milliers de familles du même patronyme n'ont que des chances très minimes d'avoir entre eux le moindre lien de parenté.

En Europe, en France et ailleurs on se servait souvent d'un surnom pour identifier de quelle branche familiale appartenant un individu.  Les patronymes tiraient très souvent leurs origines de surnoms: le gros (Le Gros, Legros), le grand, (Le Grand), l'anglais (Langlais), le breton (Le Breton, Le Breton), etc.

Le patronyme tient très souvent son origine de métiers : tisserand (Teissier), sabotier (Sabater), Couturier, Boulanger, Béliveau (de bailliveau, petit arbres laissés lors de la coupe d'un bois) .etc. ou au physique : Negre (noir), Rousseau (roux), Lebrun (teint brun), Brown (teint brun), Roig (rouge), Blanc (teint blanc), Grand, Petit, Calvet (chauve), Prim (maigre), LeGros (gros), etc. ou de la région d'origine : Briard (de la commune de Brie), DePelteau (de la commune de Peltot), Desbois (Les Bois de la seigneurie Artois), etc. ou attribué à un saint : Martin (peut être attribuée à Saint Martin de Tours, qui était autrefois le saint le plus populaire en France). etc. 

Les noms d'origine hébraïques appartiennent a plusieurs langues sémitiques différentes, telles que le phénicien, l'araméen, le syrien, le moabite, etc. Certains évoquaient des particularités physiques ou morales. Par exemple Laban signifie « blond » ou « blanc », Salomon « le pacifique ». D'autres étaient des noms d'animaux ou de fleurs : Jonab « pigeon », Rachel « brebis », Suzanne « lys ». D'autres encore avaient des sens variés, comme Anne « la bienfaisante ».  
Les noms grecs sont apparus sous leur forme actuelle aux alentours du IVème siècle. Par exemple Agathe signifie « la bonne femme », Aristide « le meilleur ».

Les noms de gentes, de gentilices d'origine latine, sont souvent d'anciens sobriquets, des surnoms agricoles. Par exemple Aemilius signifie « le rival », Aurelius « celui qui brille », Fabius, (qui vient de faba « la fève ») « le producteur de fèves », Hortensius (de hortus, « le jardin ») « le jardinier ».

Les noms d'origine gaulois désignaient autrefois les rivières, les montagnes, les vallées et les forêts de la Gaule antique. 

Les noms d'origine germanique remontent aux invasions germaniques qui ont touché la Gaule aux IVème et Vème siècle. Ces noms ont été adoptés par les populations comme noms de baptême, par imitation des vainqueurs et nouveaux maîtres.  Par exemple Hrodberht « glorieusement brillant », Robert ou Richard  si signifieent« qui règne fort ».

Les noms des familles sont aussi d'anciens surnoms devenus héréditaires caractérisant une qualité ou un défaut physique ou moral, ou bien donner une indication de parenté. Ainsi, le sens d'Albinus est « blanc de teint », Avitus « l'aïeul », Balbus « bègue », Regulus « petit roi », Varus « qui a les jambes arquées en dehors ».

La plupart des gens ne savent pas lire au début de la colonie, la façon d'écrire un nom peut donc différer d'un membre d'une même famille. 

Les Amérindiens du Québec, du Canada et des U.S.A. portant des mêmes patronymes européens ne sont pas obligatoirement des ançêtres de souche européennes 

Chez les Amérindiens, les patronymes tiennent souvent leurs origines d'un prénom, par exemple celui porté par le premier ancêtre baptisé : Martin, Jean, Paul, James, etc.
Ils peuvent aussi tenir leur origine d'un ancêtre européen.
Ils peuvent ausssi avoir été choisi par hasard suite aux lois obligeant de porter un non dit "convenable".








Je valorise le troc

Vous désirez utiliser le troc en guise de paiement ? Pourquoi pas !

- Je suis preneur pour des copies pdf des livres de généalogie de l'Institut Drouin .

- Je suis aussi preneur pour des copies pdf des livres de généalogie Jetté ou des livres de genealogie de Bernard Lanctot (sauf ceux de l'Acadie).

Je n'accepte pas de documents recopiés de votre main ou re-copiés par d'autres.